Insolation et coup de chaleur : que faire ?

Chez nous ou à l’étranger, nous pouvons tous être exposés à de fortes chaleurs durant les saisons printemps/été. Or, nous savons que cela est néfaste pour notre santé car trop de soleil et une trop forte chaleur fatiguent notre organisme. En réponse à cette agression, le corps réagit d’une manière commune à ces deux situations grâce à la « thermorégulation ». Le corps régule alors lui-même sa température à l’aide, notamment, de la transpiration, de telle manière que cette température corporelle ne s’élève pas au dessus de 37°C ; 37,5°C.

Si malgré tout la température monte et dépasse ce seuil, cela signifie que vous êtes victime d’une insolation ou d’un coup de chaleur, que votre thermostat interne ne fonctionne plus.

Quelle est la différence entre une insolation et un coup de chaleur ?

  • Une insolation est une élévation anormale de la température du corps (ou hyperthermie) due à une exposition prolongée au soleil.
  • Tandis qu’un coup de chaleur est causé par une exposition prolongée à une chaleur ambiante trop élevée (canicule, atmosphère surchauffée). Parallèlement au coup de chaleur classique, il existe aussi le « coup de chaleur d’exercice ou d’effort » qui se manifeste de la même manière et qui est provoqué après un effort trop intense et par une mauvaise évacuation de la chaleur (ambiance trop chaude et humide ou vêtements trop isolants).

Quels sont les symptômes d’une insolation et d’un coup de chaleur ?

Les symptomes de l'insolation

  • une sensation de chaleur sur le visage associée à des maux de tête ;
  • une impression de malaise, d’oppression thoracique et de tachycardie ;
  • des nausées, des somnolences et des bourdonnements d'oreille ;
  • une forte fièvre ainsi qu’une déshydratation.

Les symptomes du coup de chaleur

  • une température trop élevée - allant jusqu'à 39°C voire 40°C ;
  • la peau fraîche, pâle, et moite ;
  • une transpiration abondante qui peut soudainement s’arrêter ;
  • des crampes musculaires ;
  • des maux de tête ;
  • des nausées ;
  • de la fatigue inhabituelle, une certaine faiblesse et de la confusion ;
  • une augmentation du rythme cardiaque ;
  • une respiration rapide et de faible amplitude ;
  • une chute de la tension artérielle ;
  • des étourdissements ou une sensation de tête légère ;
  • une perte de connaissance dans les cas les plus graves, avec possibilité de réanimation.

Quel est le traitement à appliquer pour une insolation et un coup de chaleur ?

 Pour traiter une insolation

  • Allongez la personne dans un endroit à l'ombre, frais et aéré ;
  • Surveillez la température
  • Effectuez des manœuvres de refroidissement : asperger d’eau froide et ventiler, ou donner une douche froide ou un bain frais. Toutefois, évitez que l’eau utilisée ne soit trop froide pour éviter tout risque de choc thermique ;
  • Donnez à boire de l'eau fraîche et non glacée ;
  • Appelez un médecin, ou composez le numéro d’urgence (112 en Europe) en cas de troubles de la conscience.

Pour traiter  un coup de chaleur

Suivant l’importance des symptômes, vous pouvez appliquer le même traitement que pour une insolation. A contrario, si vous observez que les symptômes sont plus graves :

  • Demandez une assistance médicale au plus vite, appelez le numéro d’urgence (112 en Europe) ;
  • En attendant, surveillez la température et effectuez les manœuvres de refroidissement expliquées ci-dessus ;
  • Ne prenez ou ne donnez, en aucun cas, un médicament destiné à faire baisser la fièvre ou contre la douleur.

Bien évidemment, il est préférable de ne jamais en arriver à ce stade.

Quelques recommandations et mesures préventives

  • Evitez les efforts aux heures les plus chaudes et pendant les deux heures qui suivent les repas ;
  • Evitez les vêtements épais, serrés, de couleur foncée lorsque vous êtes au soleil ;
  • Ne courez pas torse nu ;
  • Mouillez-vous le front et la nuque régulièrement et portez une casquette blanche ;
  • Buvez souvent et en bonnes quantités (le corps peut perdre deux litres d'eau par heure en cas de forte transpiration).

A présent, profitez pleinement et « sagement » du beau temps...